LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Ce phénomène climatique est provoqué par les activités de l’homme qui augmentent la concentration de Gaz à Effet de Serre (G.E.S) dans l’atmosphère et provoquent de fait le réchauffement climatique.

Principal gaz ciblé : le gaz carbonique (CO2) qui représente plus de 70% des émissions (industrie, combustion des énergies fossiles). Sa concentration aurait augmenté de 40% entre 1990 et 2010 ! D’autres gaz sont également responsables de ce phénomène : le méthane (élevage, décharges…), le protoxyde d’azote (chimie) ou les gaz fluorés (aérosols, gaz réfrigérants…).

Selon le G.I.E.C (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat), les températures terrestres devraient augmenter de 1,8°C à 4°C d’ici 2100, entrainant une hausse des océans de près de 7 mètres !

Si les Gaz à Effet de Serre sont pointés du doigt, il faut savoir cependant que l’effet de serre est un phénomène naturel indispensable à la terre qui permet à l’atmosphère de se maintenir à une température moyenne de 15°C. Sans lui, la température terrestre serait de -18°C !

Quelles conséquences

Selon le GIEC, si aucune action n’est menée en faveur de la réduction des émissions de G.E.S, les évolutions climatiques vont être nombreuses : inondations plus fréquentes, précipitations en hausse, sécheresses plus marquées, canicules plus fréquentes… Il est à noter que si toutes les régions du globe sont concernées, l’augmentation des températures ne se fera pas de façon uniforme : au Pôle nord, les températures ont augmenté 2 fois plus ces 10 dernières années qu’au niveau mondial.